Les bons logos sont d’une simplicité trompeuse. Pour un œil novice, ils semblent faciles à créer. Les logos parfaitement équilibrés que l’on voit chaque jour sont le résultat d’un travail obsessionnel et de multiples ajustements. Les experts du design font preuve de tellement de savoir-faire pour unifier les formes, les couleurs et les dispositions que leur travail semble ne demander aucun effort.

Cependant, confier tout le processus à un designer professionnel n’est pas donné à tout le monde. Peut-être disposez-vous d’un budget serré ou avez déjà un concept solide en tête. Quel que soit le cas, voici quelques principes fondamentaux de design qui vous aideront à créer votre propre logo.

1. Inspirez-vous de logos existants

Un bon logo est composé de simples détails qui font qu’il vous saute aux yeux. Apprendre à discerner les éléments de design attrayants peut vous aider à restreindre vos choix stylistiques.

Recherchez l’inspiration du côté des logos de grandes marques et de designers réputés. Vous pouvez imprimer des images, les sauvegarder sur votre ordinateur ou créer un album en ligne à l’aide de sites web tels que Pinterest. Efforcez-vous de disséquer visuellement vos favoris et d’observer la forme et la position de chaque élément. Voici quelques aspects à prendre en compte :

  • Les lignes sont-elles nettes, arrondies ou une combinaison des deux ?
  • La composition est-elle symétrique ? Dans le cas contraire, quels autres éléments créent un équilibre ?
  • Comment la composition utilise-t-elle le centrage ou le décentrage d’éléments ?
  • Comment les formes interagissent-elles ? Sont-elles adjacentes ? Empilées ? Superposées ? Concentriques ?
  • Les couleurs sont-elles complémentaires ? Contrastées ? Monochromes ? Neutres ?
  • La composition inclut-elle des espaces négatifs ? Des lignes ou des formes cassées ?

Prêtez attention aux schémas et aux tendances qui ressortent, en particulier dans votre industrie. La perception des consommateurs constitue une grande partie du branding. Imaginez rentrer dans une banque dont le logo serait une mascotte farfelue, aux couleurs de marque festives et juvéniles. Une banque doit inspirer la confiance et a donc besoin d’un logo autoritaire qui corresponde à son identité de marque.

2. Choisissez entre un logo sur mesure et un logo tout-fait

La simple idée de vous lancer dans un projet artistique vous fait frémir ? Un outil de conception de logo est une option qui permet d’obtenir un logo ou un modèle tout-fait sans savoir-faire artistique. Les outils de conception de logo fournissent des modèles de logo accompagnés d’images et de combinaisons de polices pour vous aider à tester différents styles. Ils sont conçus pour les débutants et permettent de personnaliser un logo en effectuant quelques ajustements simples.

D’un autre côté, un logo sur mesure original peut faire une grande différence pour votre entreprise en ce qu’il vous distingue et favorise la reconnaissance de marque. Il s’agit d’une voie plus longue et qui demande plus de travail et de patience, mais vous pouvez simplifier votre logo en fonction de votre niveau de compétence.

L’utilisation d’un design tout-fait peut s’avérer une bonne option dans certaines situations si vous ne voulez pas créer votre logo de A à Z. Par exemple :

  • Vous avez une entreprise établie qui compte sur une clientèle fidèle
  • Vous opérez localement et avez peu de concurrents directs.
  • Vous opérez localement et possédez un branding solide sur d’autres canaux.
  • Votre branding global va à l’encontre des normes de votre industrie.

Un logo sur mesure est typiquement une bonne option si votre entreprise est jeune ou en ligne. Les entreprises en pleine croissance sont soumises à davantage de pression pour trouver un public et il est plus facile de se démarquer avec un logo sur mesure.

3. Transformez un modèle

Si vous optez pour un outil de création de logo, recherchez des programmes munis d’une grande bibliothèque de modèles éditables. Plus vous pouvez personnaliser le logo, mieux c’est. La personnalisation réduit les risques de rencontrer une autre entreprise au logo similaire.

Choisissez un modèle qui comporte un symbole qui vous plait, puis changez-en les polices et les couleurs pour composer votre propre logo. Lorsque cela semble judicieux, optez pour un symbole fortement lié à votre nom d’entreprise plutôt qu’à votre secteur.

Pensez à la façon dont le logo de la marque de sous-vêtements Fruit of the Loom affiche de la nourriture : une association peu fréquente. Cependant, celle-ci transmet parfaitement le message derrière la marque.

Pensez également à jouer avec la position des mots. S’écarter du style standard (un bloc-logo au-dessus du nom de l’entreprise) peut avoir un impact visuel immédiat. Voici quelques façons courantes de transformer un modèle :

  • Cadrage : Disposez les mots autour du bloc-logo en suivant un rectangle ou un cercle (Starbucks)
  • Bicolore : Utilisez des couleurs différentes sur deux mots adjacents pour créer un contraste (Beats Audio)
  • Empilement : Empilez plusieurs mots selon un alignement à gauche, à droite ou excentré (Land Rover)
  • Changement d’orientation : Modifiez l’orientation des mots ou utilisez une composition non-linéaire (Ocean Spray)

Si vous ne prévoyez pas d’utiliser de bloc-logo, il est encore plus important de faire preuve d’originalité dans le choix du lettrage.

4. Choisissez le bon logiciel de conception de logo

Fuyez les logiciels qui ne sont pas conçus pour créer des images de qualité supérieure. Il peut être tentant de se jeter sur les programmes que l’on a l’habitude d’utiliser mais vous vous retrouverez coincé en un rien de temps. Avec des programmes comme Microsoft Paint ou Powerpoint, plus vous redimensionnez et éditez un logo, plus vous perdez en clarté.

Pour obtenir les meilleurs résultats, vous devez travailler avec des fichiers vectoriels, lesquels sont extensibles. Parmi les types de fichiers courants, on trouve .ai, .eps et .svg. Ces types de fichiers vous permettent également de créer des arrière-plans transparents de façon à pouvoir afficher un logo impeccable sur n’importe quel support.

Optez pour un progiciel tel qu’Adobe Illustrator et CoreIDraw ou tournez-vous vers une option gratuite telle de GIMP. Si vous avez des difficultés à concevoir votre logo en format vectoriel, vous pouvez convertir un autre type de fichier en fichier vectoriel. Assurez-vous simplement que le dessin original est assez grand et clair pour conserver la meilleure qualité possible.

5. Jetez vos idées sur papier

Vous souhaitez concevoir un tout nouveau logo ? Faites des brouillons à la main au stylo ou au crayon pour élaborer votre logo. Essayez de ne pas trop vous soucier de vos compétences artistiques. Le but est de moins vous restreindre par rapport à vos idées de départ.

Gribouiller sert à permettre à votre cerveau de libérer toute votre créativité sur le papier. Si vous commencez d’emblée par utiliser un logiciel de design pour débutant, vous êtes plus susceptible de vous limiter aux formes et aux symboles disponibles.

Ici encore, internet est une excellente source d’exemples de croquis de logos. Ne jetez pas vos croquis ratés. Faites plusieurs gribouillages sur la même page pour pouvoir comparer les changements. Pourquoi ne pas essayer quelques polices manuscrites pendant que vous y êtes ?

Observez l’évolution du processus de conception de votre logo pour pouvoir vous concentrer sur ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Vous pourrez ensuite essayer de nouvelles combinaisons en associant les éléments qui vous plaisent.

6. Basez-vous sur des formes simples

Suivez l’exemple des pros : laissez-vous guider par les formes. Les designers utilisent des formes de base pour perfectionner la forme d’un logo et créer des figures plus complexes. Cette technique constitue une façon simple de conserver la symétrie et les proportions et d’éviter les lignes difformes. Voici quelques façons ingénieuses de concevoir sur la base de formes :

  • La superposition : Superposer des formes simples peut vous aider à créer le contour d’une forme de plus grande taille. Que vous en soyez conscient ou pas, vous avez probablement appris cette technique à l’école primaire. Imaginez dessiner un logo en forme de lapin. Recherchez des formes familières dans la forme du lapin. En regardant de plus près, vous vous apercevrez que le corps est composé principalement de cercles et d’ovales.
  • La réduction : Utilisez des formes basiques et des superpositions puis effacez certaines parties pour révéler des espaces négatifs. Pensez au logo de quelques grandes marques telles que Pepsi, Adidas et Mitsubishi.
  • La substitution : Les formes peuvent également faire office de marques substitutives pour créer un beau logo à la forme équilibrée. Pensez au morceau de pomme croqué du célèbre logo d’Apple. Un designer utiliserait un cercle pour obtenir la découpe parfaite. Bien que le cercle ne fasse pas partie du dessin, il aide à tracer une courbe équilibrée et bien proportionnée dans la pomme.

La conception d’un logo est un défi et vous aurez certainement beaucoup plus de mauvaises idées que de bonnes. Ne vous découragez pas pour autant. C’est en éliminant tous les éléments qui n’y ont pas leur place que l’on crée un logo gagnant. Demandez l’opinion des autres à mesure que votre logo prend vie. S’écarter de votre propre perspective de temps à autre vous aidera à repérer les défauts et à éditer comme un professionnel.

Si vous n’avez pas le temps ou la patience de créer votre propre logo, pensez à essayer notre outil de conception de logo. Choisissez parmi des milliers de modèles pour trouver le parfait logo d’entreprise.